Saint Laurent

saint-laurent

Saint Laurent (France, 2014), un film de Bertrand Bonello avec Gaspard Ulliel, Jérémie Renier et Léa Seydoux. Durée : 2h30. Sortie France : 24 septembre 2014, distribué par EuropaCorp.

J’attendais peut-être un peu trop du nouveau film de Bonello ; toujours est-il que je n’ai pas eu la révélation attendue. Pourtant l’image est léchée, Gaspard Ulliel est vraiment bien dans son rôle d’homme torturé par le succès, la drogue, la dépression, les costumes sont remarquables (d’autant que l’équipe n’avait pas accès aux créations originales par refus de Pierre Bergé), et même Léa Seydoux n’en fait pas trop. Mais le film est trop long, fournit trop d’effort pour trop peu de résultats : les plans se suivent et se ressemblent terriblement, surtout ceux sur les scènes d’orgies et de prises de drogue. Le montage est parfois balourd, notamment pour la scène du défilé juste avant la fin où plusieurs images sont prises dans le même plan avec un montage en carrés façon assez 70, kitsch à souhait et visuellement très laid. La musique n’est pas terrible (un ou deux Lee Fields, du Velvet Underground partout), alors qu’on était en droit d’en attendre plus. L’ensemble reste agréable, et Bonello confirme son talent en réalisation, mais son Saint Laurent donne l’impression d’un travail de bon élève. En tout cas j’ai la flemme de regarder la version de Jalil Lespert, même si la critique semble les mettre à égalité.

Laisser un commentaire