Merci pour le chocolat

Merci pour le chocolat (France, 2000), un film de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert, Jacques Dutronc et Anna Mouglalis. Durée : 1h39. Sortie France : 25 octobre 2000. Produit par CAB Productions et distribué par Mk2.

Derrière son titre débonnaire comme une politesse de maison de retraite, Merci pour le chocolat appartient à la catégorie des grands Chabrol, où le cinéaste concentrait tout ce qui l’inspirait le plus depuis longtemps déjà : le mal, le faux et… Isabelle Huppert. En héritière d’une grande famille de chocolatiers suisses, elle est un casse-tête fait femme. Qu’elle se marie, qu’elle dirige un conseil d’administration ou qu’elle renverse de l’eau bouillante sur son beau-fils, elle a toujours l’air d’en faire un peu trop, comme au théâtre. Avec cette dame cousue de fil blanc, menaçante et menacée, on est en pleine spécialité chabrolienne : du cinéma de personnages encore plus que du cinéma d’intrigues.

De fait, le scénario tiendrait au dos d’une tablette, mais Chabrol n’a pas son pareil pour donner sans cesse l’illusion délicieuse que quelque chose d’exceptionnel est sur le point de se produire. Merci pour la mise en scène, donc, qui transforme une simple histoire de préméditation meurtrière en une fête de l’ambiguïté et de la manipulation, un pur plaisir de jeu. — Louis Guichard, Télérama

Laisser un commentaire