Mysterious object at noon

Mysterious object

Dokfa nai meuman (Thaïlande, 2000), un film de Apichatpong Weerasethakul avec Somsri Pinyopol, Duangjai Hiransri et To Hanudomlapr. Durée : 1h23. Sortie France : 27 janvier 2016. Produit par Firecracker Films et distribué par Capricci.

Un des premiers films d’Apichatpong, basé sur le principe du cadavre exquis : parti avec une petite équipe de tournage, le réalisateur traverse la Thaïlande du Nord vers le Sud, demandant sur son chemin aux gens qu’il croise de continuer l’histoire entamée par ceux qui l’ont précédé. Le résultat est un mélange de documentaire et de fiction, qui s’égare progressivement dans les méandres de l’imagination des thaïlandais. L’histoire présente d’abord une certaine continuité, et pose des personnages : un jeune garçon handicapé et sa professeur Dogfahr, qui s’entendent bien. Les choses se compliquent quand la professeur s’endort, laissant tomber à ses pieds un objet rond. De ce « mysterious object » émerge un troisième personnage, qui est tantôt le double de la professeur, tantôt celui de l’enfant. La logique se perd à mesure que le film s’éparpille dans les modes de transmission : une jeune femme parle tout en vendant des sauces de poisson dans la rue, un groupe de villageois décide d’interpréter une partie des scènes en les accompagnant au chant, un duo de jeunes filles parle en langage des signes. Apichatpong travaille les thèmes qui lui sont chers en se laissant la liberté de dériver, sur un mode tantôt fictionnel tantôt documentaire. La dernière scène, qui montre des enfants dans une école qui terminent l’histoire avant de retourner jouer au foot, illustre l’esprit joueur de sa méthode.

Laisser un commentaire