Panique à Needle Park

panic-in-needle-park

Panic in Needle Park (États-Unis, 1971), un film de Jerry Schatzberg avec Al Pacino, Kitty Winn et Alan Vint. Durée : 1h50. Produit par 20th Century Fox et distribué par Les Écrans de Paris.

Lorsque Helen rencontre Bobby, elle vient d’avorter. Il l’attend à la sortie de l’hôpital, passe l’après-midi avec elle : c’est le coup de foudre. Bobby lui propose de s’installer avec lui dans le Nord-Est de Manhattan, à proximité de Needle Park. Le quotidien de Bobby tourne autour de ce carrefour où traînent les toxicomanes new-yorkais – lui-même est accro à l’héroïne depuis de longues années. C’est le début d’une grande histoire d’amour qui va petit à petit entraîner Helen dans les affres de la drogue. — Carlotta

Un film sur le couple et sur la dépendance, affective puis physique, porté par le très bon duo Al Pacino – Kitty Winn, cette dernière ayant bien mérité son prix d’interprétation. La photographie est superbe, qui montre un New-York pris dans la nuit, la crasse et la misère. Beaucoup de plans sont filmés avec la caméra placée à grande distance, en zoom, ce qui donne l’impression que les personnages s’apprêtent à tout moment à disparaître dans la foule et le bruissement dans la ville ; la méthode de tournage donne aussi un jeu beaucoup plus spontané et libre, puisque les acteurs jouaient leur scène au milieu des passants (au point de s’être fait arrêter pendant une scène de deal).

Laisser un commentaire