Stranger than paradise

Stranger Than Paradise (États-Unis, 1984), un film de Jim Jarmusch avec John Lurie, Eszter Balint et Richard Edson. Durée : 1h30. Produit par Cinesthesia Productions.

Film composé de séquences assez courtes, fondues au noir, en plan fixe, qui volontairement tombent toutes plus ou moins à plat et installent une ambiance pince-sans-rire très typique de Jarmusch. Tourné en 84, son grain noir et blanc très prononcé et la quasi absence de dialogues pourraient en faire un film-hommage au cinéma muet. Si son sujet est parfaitement américain (l’arrivée d’une fille d’Europe de l’Est aux États-Unis, son acculturation progressive et un road-trip en trio), le traitement qu’en fait le film pose ses personnages comme des étrangers complets au monde qui les entoure : les plans sur les gares désertes, le blanc délavé de l’image évoquent des paysages désolés, une Amérique dépeuplée et hors d’elle-même, comme le paradis étrange du titre qui ne tiendrait qu’à moitié ses promesses.

Laisser un commentaire