The Inextinguishable Fire

fire

Nicht löschbares Feuer (Allemagne, 1969), un documentaire de Harun Farocki. Durée : 25mn.

Autre création de Harun Farocki, The Inextinguishable Fire aborde la production et l’usage par les États-Unis du napalm au cours de la guerre du Vietnam (où leur engagement armé durera à peu près de 1965 à 1973). Farocki commence par une lecture d’un texte qui dénonce le pouvoir anesthésiant des images utilisées habituellement pour dénoncer l’usage du produit : photos de corps brûlés et images de guerre portent une charge émotionnelle trop forte pour être appréhendés par le public, qui ne peut face à elles que se fermer d’abord à leur simple vision, ensuite à la compréhension plus générale du contexte dans lequel elles s’inscrivent. Pour contourner cet obstacle, il se brûle une cigarette sur le bras, comme dans une performance, et explique qu’elle brûle à 400°C contre 3 000 pour le napalm. Ce dernier, une fois enflammé, est quasi impossible à éteindre ; il faut donc combattre le mal à la racine, en l’occurrence dans les laboratoires de Dow Chemical aux États-Unis. Or ici la fragmentation des tâches est à l’oeuvre, qui aveugle les techniciens, ingénieurs et ouvriers prenant part à l’invention, la production et la banalisation de ces armes de guerre sans se rendre compte de la portée de leurs actes. Dans une série de plans répétitifs, on voit des ouvriers expliquer que les produits de Dow sont neutres et que seul leur usage est condamnable ; puis on les voit bailler devant les nouvelles de la guerre à la télé. Enfin trois témoignages à la mise en scène presque comique viennent décliner une même idée : un ouvrier qui croit produire des aspirateurs vole chaque jour une pièce de l’usine pour construire le sien chez lui, mais il n’aboutit à chaque fois qu’à des fusils mitrailleurs. À l’inverse un autre qui croit produire ces derniers se retrouve avec un aspirateur chez lui. La notion d’arme n’est qu’affaire de point de vue, et l’on ne voit jamais que la paille dans l’oeil du voisin.

Laisser un commentaire