Thelma

Thelma (Norvège, 2017), un film de Joachim Trier avec Eili Harboe, Okay Kaya et Ellen Dorrit Petersen. Durée : 1h56. Sortie France : 22 novembre 2017. Produit par Motlys et distribué par Le Pacte.

Nouveau film décevant de Trier, dont j’avais bien aimé Oslo 31 août. Thelma a une image trop propre pour le propos qu’il se donne. C’est un film psychanalytique sur le désir, la sortie de la sphère d’influence familiale, mais Trier ne veut pas mettre les mains dans le cambouis et se contente de lester les dialogues entre Thelma et ses parents de sous-entendus, sans jamais aller plus loin. Les conflits internes de Thelma restent donc de l’ordre du métaphorique, et même si certaines scènes sont fortes (le père sur son bateau, elle en soirée fantasmant un rapport avec la fille qu’elle aime), tout reste en surface et rien n’adhère, on n’y croit pas. Le résultat est un film sans profondeur et très scolaire.

Laisser un commentaire