Une histoire américaine

une-histoire-americaine

Une histoire américaine (France, 2015), un film de Armel Hostiou avec Vincent Macaigne, Kate Moran, Sofie Rimestad. Durée : 1h26. Sortie France : 11 février 2015. Produit par Bocalupo Films et distribué par UFO.

Un type amoureux d’une fille se rend à New-York pour la reconquérir ; elle ne veut plus de lui et va jusqu’à lui payer son billet d’avion pour s’en débarrasser. Lui s’entête et reste sur place, ne parvient pas à passer à autre chose même quand il fait la rencontre d’une autre jeune femme qui tombe sous son charme. Le film est l’histoire de cet échec qui fait du sur-place. Vincent Macaigne continue d’explorer son personnage de loser attachant, cette fois en le poussant un peu plus loin et en le rapprochant de ce qu’il fait au théâtre, c’est-à-dire des rôles de désespérés à la Dostoïevski qui n’ont jamais peur du ridicule. La critique d’Isabelle Regnier est assez juste : le film aimerait être un drame mais n’arrive pas à s’empêcher d’essayer d’être drôle et mignon en même temps. Il faut dire que la pari de faire un scénario où rien n’évolue dans le temps est loin d’être évident, la dépression n’est pas vraiment un sujet sexy au cinéma.

Un commentaire amusant et bien vu en dessous de l’article du Monde : « Macaigne est physiquement destiné à interpréter François Hollande tôt ou tard. Il devrait d’ailleurs commencer à tourner les scènes sur la jeunesse du président, ça fera des économies en maquillage. Mais je comprends qu’il veuille encore profiter un peu de ses cheveux longs ! »

Laisser un commentaire