Week-ends

week-ends

Week-ends (France, 2014), un film de Anne Villacèque avec Karin Viard, Noémie Lvovsky et Jacques Gamblin. Durée : 1h30. Sortie France : 26 février 2014. Produit par Ex Nihilo et distribué par Haut et Court.

Le cinéma français se porte plutôt bien ces temps-ci, donc logiquement il produit de temps à autre quelques navets. Week-ends en est un beau, qui porte à son paroxysme le néant scénaristique des routiers quadragénaires du cinéma, ici Karin Viard et Jacques Gamblin (pourtant sympathiques en dehors de ça). Là ils sont en couple, monsieur a des envies d’aller voir ailleurs : il le fait, il revient, fin de l’histoire. Face à eux un couple d’ami tient le coup du vieillissement et continue de s’aimer comme avant ; entre les deux s’établit une comparaison permanente. Le film fait du psychodrame silencieux à base de vacheries entre voisins et de regards accusateurs ; le niveau des dialogues est vraiment faible, l’action s’étire à n’en plus finir. Le sommet du ridicule est atteint quand Gamblin se retrouve dans une scène à la fin, à poil dans son salon en homme déboussolé face à l’échec de son couple : en l’absence complète d’enjeux ça ne provoque aucune compassion.

Critikat est plus positif, mais leur critique du film précédent de Villacèque ne donne pas envie de fouiller davantage : « À partir d’un maigre scénario vu mille fois, la réalisatrice nous assomme avec un film convenu et ennuyeux. Quand les clichés du cinéma français observent les clichés de la Cité des Anges ». On ne change pas une recette qui gagne.

Laisser un commentaire