Coby

Coby (France, 2017), un film documentaire de Christian Sonderegger. Durée : 1h17. Sortie France : 28 mars 2018. Produit par Ciaofilm et distribué par Epicentre.

Le réalisateur Christian Sonderegger, qui signe ici son premier long métrage, confie avoir voulu privilégier le portrait humain à une approche façon sujet de société – d’où certainement ce sentiment d’intimité et une manière habile de dédramatiser. L’histoire qu’on nous raconte est un bouleversement pour la famille comme pour Coby lui-même – mais ce qu’on nous montre avant tout ici est une famille parfaitement équilibrée, une petite amie qui soutient son copain et ce dernier sait parfaitement ce qu’il veut.

Au-delà de la caméra de Sonderegger, Coby est également documenté par les vidéos filmées par Coby lui-même, montrant l’évolution de sa transition. C’est ici le premier intéressé qui se met en scène, dans une démarche qui rappelle d’une certaine manière la caméra confiée à la protagoniste elle aussi en phase de réassignation dans Finding Phong sorti le mois dernier. Il y a aussi dans Coby une dimension pédagogique – « Too much details ? Anyway » (« Trop de détails ? Bref. »), entend-on avec une certaine malice. Le film déjoue quelques idées préconçues comme lorsque le père confie à raison que Coby scolarisé à la maison a évité le harcèlement scolaire dans un cadre où l’on vous apprend parfois de force à rentrer dans le moule. Si le film n’évite parfois pas le manque de relief de ces documentaires sagement constitués d’interviews, son regard bienveillant et sans mélodrame est une force positive. — Film de Culte