L’Amour l’après-midi

L’Amour l’après-midi (France, 1972), un film d’Eric Rohmer avec Bernard Verley, Françoise Verley et Danièle Ciarlet. Durée : 1h37. Sortie France : 1er septembre 1972. Produit et distribué par Les Films du Losange.

L’été est toujours la meilleure des saisons pour voir des films de Rohmer, L’Amour l’après-midi ne déroge pas à la règle, a fortiori si on le passe dans une grande ville. Il y a plusieurs scènes vraiment bouleversantes dans ce film : le dialogue final bien sûr est le plus émouvant, le plus juste sur la difficulté de communiquer au sein d’un couple, sur la façon dont on parvient ou pas à se retrouver ; mais la déclaration d’amour de Chloé est aussi très belle, les scènes où elle séduit Frédéric portent une incroyable fragilité en même temps que sa force de caractère. Enfin les scènes de rues, celle du fantasme de l’objet qui permet de conquérir les femmes en particulier, sont à la fois drôles mais aussi à lire au premier degré. C’est vraiment un des plus beaux films de Rohmer, peut-être souvent oublié parce qu’il donne l’impression de faire le portrait d’un lâche ou d’un indécis alors que ce n’est pas le cas. C’est une réflexion intime et juste sur les hésitations du désir et de l’amour masculin.