Moonrise

Moonrise (États-Unis, 1948), un film de Frank Borzage avec Dane Clark, Gail Russell et Ethel Barrymore. Durée : 1h30. Reprise France : 27 novembre 2019. Produit par Republic Pictures Corporation et distribué par Théâtre du Temple.

Seul film noir d’une filmographie portée sur la passion et ses tourments, Moonrise (1948) est sorti en France en 1950 sous le titre plus prosaïque du Fils du pendu. Dans un bref prologue, on assiste à l’exécution du père en quelques plans très stylisés, alors que le fils n’est encore qu’un bébé. L’ombre portée d’un hochet suspendu au-dessus de son berceau annonce la malédiction qui pèsera sur l’enfant du condamné à mort. Ledit fils devient vite le souffre-douleur de ses camarades, qui passent leur temps à le molester en lui rappelant que son père fut un criminel.

Devenu adulte et toujours persécuté pour les mêmes raisons, le héros finit par tuer accidentellement l’un de ses bourreaux. Il exorcise ainsi son passé en commettant un crime qui reproduit celui de son père. Il passera le reste du film en fugitif, à la fois libéré et rongé d’une nouvelle culpabilité. Dans leur fameux dictionnaire des réalisateurs (50 Ans de cinéma américain), Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon, grands admirateurs de Borzage, ne sont pas tendres avec cette œuvre tardive : « Le déterminisme comme le fatalisme qui imprègnent tout le film laissent une sensation pénible. »

Jérémie Couston, Télérama