The Awful Truth

The Awful Truth (États-Unis, 1937), un film de Léo McCarey avec Cary Grant, Irene Dunne et Ralph Bellamy. Durée : 1h32. Reprise France : 30 août 2017. Produit par Columbia Pictures et distribué par Park Circus.

Au cours d’un marivaudage destiné à souligner la force du lien conjugal, McCarey se livre à une suite de variations et d’arabesques sur le désir frustré, le dépit amoureux et la jalousie que les deux ex-époux éprouvent encore l’un vis-à-vis de l’autre pendant la période de quatre-vingt-dix jours qui les sépare de la date effective de leur divorce. La plupart des scènes visent à mettre un des deux protagonistes mal à l’aise, cependant que l’autre triomphe avec une satisfaction non dissimulée jusqu’à ce qu’il se retrouve à son tour dans la situation d’être brocardé par son “adversaire”.

Avec une finesse et une élégance sans pareilles McCarey tire parti d’éléments extérieurs à l’action (par exemple le chien M. Smith) de situation de vaudeville (mais le film dans son ensemble n’est pas un vaudeville) ou bien encore de ces astuces inventées par l’un des protagonistes pour démonter et désespérer l’autre. Ces éléments, situations, astuces changent et se renouvellent dans chaque séquence tout en évitant l’écueil de la discontinuité, notamment par un emploi savant des plans très longs.

Ciné Club de Caen